Type and press Enter.

INDISCIPLINÉE

Non, s’il vous plait, pas de dress-code !

Il y a l’inévitable cas de la soirée d’été où l’hôte se la joue Eddie Barclay. Avec beaucoup d’originalité, il lance l’idée d’une soirée blanche. Génial ça va ressembler à un colloque de peintres en bâtiment. Et puis évidement l’épineux problème du mariage. Pourtant on se faisait  « une joie » d’assister aux noces du petit cousin Arthur. D’enfin rencontrer la bonne âme qui se prépare à passer toutes ses prochaines vacances au fin fond de la creuse et cela pour les 30 prochaines années. Tout ça jusqu’à ce que tante Béatrice vienne nous casser la baraque avec ses petites recommandations :

 » Ma chérie, on compte sur toi pour éviter de porter du noir, trop triste.

Du blanc, du crème, du beige c’est pour la mariée, pourtant pas de risque que l’on nous confonde.

Si possible, essaie de trouver une jolie petite robe dans les tons  de saumon, abricot, pêche comme les demoiselles d’honneur, et pourquoi pas couleur tarama pendant que l’on y est !

Flûte alors, c’est déjà assez compliqué de se trouver une, voir deux tenues, pas tartignoles, que l’on ne va pas voir sur les fesses de deux ou trois cousines, amies ou collègues de boulot, qui soient recyclables pour autre chose qu’un bal masqué et qui ne coutent pas le 13 ème mois que je n’ai pas. Alors si en plus il y a un dress-code, alors là, je jette l’éponge !







Blouse Vanessa BRUNO

Short cuir IRO

Sandales Gianvito ROSSI

Sac MARLI

Bracelets manilles Francois LA MANILLE  

BONNE JOURNÉE LES LECTEURS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.