Type and press Enter.

MÉNOPAUSE

Oh la la on part sur un terrain glissant … La ménopause ça fait pas rêver, faut pas trop en parler et surtout pas s’en vanter !

être en forme après la ménopause

Quand tu es une femme, passé un certain âge il vaut mieux ne pas le donner, ton âge, et surtout éviter de parler de certains tabous comme la ménopause, sous peine de prendre une claque de dix ans. C’est pas terrible pour ton image de « femme fatale  » … Mais alors pourquoi cet article qui risque de me faire basculer du coté obscure de la féminité ? C’est du suicide ou quoi ?

Après avoir lancer le sujet « ménopause » sur mon compte instagram, je me suis rendu compte à quel point nous pouvions vivre les choses de manières différentes. Entre les petites chanceuses qui n’ont aucun symptôme et qui crient youpi plus de contraception, plus de règles, (parfois très handicapantes ) retour à une certaine liberté. Et celles qui se transforment en montgolfière, qui nagent dans la piscine toutes les nuits avec des bouffées de chaleur délirantes et qui sont proches de la crise de nerf en permanence ,il y a une majorité d’entre nous pour qui les choses se passent quand même plutôt bien.

Certes vous allez pouvoir baisser le chauffage de votre chambre, parfait pour les économies d’énergie. Aurez parfois « les nerfs » ou serez complètement raplapla et alors, bonne excuse pour déléguer les taches ménagères. Votre peau devient « crocodile  » à vous les super crèmes hydratantes ou huiles sèches aux parfums enivrants. Au final même si la ménopause c’est quand même :

Ménopause = sujet méga tabou, « maux » à ne pas prononcer

Beaucoup de questions et difficile de lancer le sujet autour de la machine à café le matin

Certainement un traitement à prendre mais qui quoi comment, le flou artistique

Une image de la femme carrément désastreuse, pour qui nous fait on passer ?

ménopause  la forme après 50 ans
Ménopause en forme

Et c’est la que je pousse mon crie de guerre, que je tempête ,je brandis mon exaspération, voir mon indignation.

NON une femme ménopausée ne se transforme pas en furie difforme, complètement stressée écervelée, avec des cheveux gris hirsutes et des bas de contention. Il n’y a qu’à regarder les petites blagues sur le sujet pour se rendre compte de ce que peut être une femme ménopausée dans les esprits et ce que le blues de la ménopause déclenche comme insinuations

NON la ménopause ne rend pas une femme subitement vieille, moins féminine, moins sexy, moins attirante, moins drôle et sociable. Oui il n’y a pas à tortiller on vieillit et la ménopause est là pour bien nous le faire comprendre au cas ou on aurait pas bien compris. Oui il y a un équilibre à trouver comme tout au long de notre vie. Je rappelle que l’adolescence ou les grossesses n’ont pas forcément été non plus une grosse marade! À nous de nous prendre en main, d’accepter ces nouveaux changements entre lâcher prise et bataille acharnée . Ok pour mettre la tête dans le frigo 10 min histoire de faire baisser la sensation cocotte minute , ou essayer tous les trucs de grand-mère possibles pour remonter la libido au dessus du zéro pointé parce que l’on a pas envie de lâcher l’affaire mais non on ne laissera pas le drame s’installer et comme toujours on va gérer !

A toutes celles qui ont des petites astuces ou super anecdotes on pense aux copines on laisse sa recette en com

Pour aller plus loin sur le sujet à lire  » over 40 «  haut les coeurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.